Le Somaliland, un pari sur l’avenir

Auteur 19 février 2014 3
Le Somaliland, un pari sur l’avenir

Le Somaliland est un ancien territoire britannique situé au nord-ouest de la Somalie, dans la Corne de l’Afrique. Autoproclamé indépendant en 1991, cet Etat n’a jamais été reconnu ni par ses voisins africains, ni par la communauté internationale. Pas de tapis rouge donc, mais un échange d’idées entre la France et le président Ahmed Mohamed Silanyo, qui était à Paris en janvier. Retour sur l’opération séduction du Somaliland.

Le Somaliland n’est reconnu ni par ses voisins ni par la scène internationale, et n’est donc membre ni de la Banque Mondiale ni du Fond Monétaire International. A Paris le 20 janvier dernier, c’est sur ce désavantage que se sont entretenus le président Ahmed Mohamed Silanyo, le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, et la conseillère Afrique de l’Elysée, Hélène Legal. Si L’Etat africain n’est toujours pas reconnu, cela n’empêche clairement pas le président du Somaliland d’avoir des relations internationales.

Le Somaliland, pays relativement prospère, est perçu par la France comme un îlot de stabilité au milieu d’une région des plus troublées. Epargné par les insurgés islamistes shebab et les guerres claniques qui ravagent le reste de la Somalie, le Somaliland est particulièrement coopératif dans le domaine de la lutte contre la piraterie, malgré son manque de moyens. La France joue donc cartes sur table : avec le Somaliland, elle fait avant tout de la diplomatie économique.

Hargeisa

Des atouts géographiques indéniables

Car le Somaliland dispose de plusieurs atouts indéniables. Géographiquement, il offre un important débouché sur la mer. Cela  pourrait permettre à moyen terme de désenclaver l’Ethiopie ou d’exporter du pétrole du Soudan du Sud. D’ailleurs Le groupe Bolloré négocie actuellement un contrat sur le port de Berbera.

Le Somaliland a conscience de sa position privilégiée, et aimerait profiter davantage des aides internationales. A l’heure actuelle, des aides substantielles y parviennent, envoyées entre autres par l’Union européenne, la Grande-Bretagne, le Danemark et les Etats-Unis. Elles lui permettent d’avoir un processus électoral stable et d’assurer le fonctionnement des systèmes de santé et des systèmes éducatif. Mais le Somaliland souhaiterait aussi diversifier ses activités, qui se résument pour l’instant à l’élevage et l’exportation de chèvres, de moutons et de chameaux vers l’Arabie Saoudite et les pays arabes.

Une province sécessionniste de la Somalie

La France ne cache pas son intérêt pour des partenariats économiques, et ce malgré le fait que cet Etat non reconnu soit situé en territoire somalien. Une Somalie où la situation s’est terriblement dégradée ces derniers mois. Piraterie, attentats, enlèvements, assassinats : la milice islamiste Al Shabaab, liée à Al Qaida, a plus que jamais la main mise sur les parties Sud et Centre de la Somalie. Les journalistes y sont particulièrement visés par les actes terroristes et les assassinats, et il est impossible pour les ONG et les agences des Nations Unies de garantir la sécurité de leurs membres sur place.

1367514022733

Au vu de ses voisins les plus proches, la situation sécuritaire dans la province sécessionniste du Somaliland reste donc malgré tout précaire, et les risques courus par les étrangers sont bien réels. Reste à savoir jusqu’où la France portera ses négociations avec le président Ahmed Mohamed Silanyo, et ce qu’elle retirera de ce pari risqué sur la stabilité du Somaliland.

 

3 commentaires »

  1. Thierry Douala29 mars 2014 at 8 h 07 min - Reply

    c’est une situation très précaire pour ce pays enclavé dans une zone de très grand trouble. Une partenariat étroit avec l’Europe serait un gage de sécurité.

  2. ahmed mohamed7 mai 2014 at 3 h 37 min - Reply

    le somaliland ce le pays de l’avenir n’importe quel qui signe un parteneriat economique avec le somaliland sera un pays chanceux car ce pays est un pays beni par allah et plus securise que beaucoup des pays occidentaux donc nous disons au reste du monde ne soyez pas en retard car le somaliland est un pays riche et une future puissance economique quand a une reconnaissance de la part du reste du monde elle ne pas besoin parceque allah l’a reconnu et la preuve ce qu’elle aide la somalie qui est reconnu par la communaute international un pays erconnu ce celui reconnu par allah enfin merci pour cet article sur le somaliland a bientot

  3. Agbahoundo Anselme28 mars 2017 at 14 h 57 min - Reply

    Bon texte pour l’information et l’histoire

Ecrire un commentaire »